World of Noerphilie

[Staff: Forum Fermé.] Les croisades font rage ... [Staff: Forum Fermé.]
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Choc Légendaire [Dante]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ian Borders
Le Dragon Noir
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 02/06/2010
Humeur : Neutre

Feuille de personnage
Niveau:
14/50  (14/50)
Généralités:

MessageSujet: Choc Légendaire [Dante]   Dim 11 Juil - 18:25

Enfin. Il y était. Même lui n'en revenait pas. Les chutes nébuleuses, devant lui. Il était arrivé jusque là comme il le désirait. Avant cela, il a du se transformer en Dragon pour passer le Nébel. Il a contourné les cyclones en manquant de peu de se faire aspirer par un siphon, il a passé un Kraken et failli devoir affronter le Leviathan. Mais il était passé. Il était arrivé au bout du monde, aux Chutes Nébuleuses. Son rêve était devenu réalité.

L'endroit était magnifique. On pouvait voir, rien qu'en y entrant, le ciel. Le ciel d'une nuit. Une nuit éternelle, constellée d'étoiles. Pourtant, tout était éclairé comme en plein jour. Le sol, lui, ressemblait à des pavés entouré de l'eau des cascades. Les montagnes étaient blanches, finement bleutées. La neige constellait ces monts platinés de paillettes. Au devant, ce qui attendait Ian, c'était une forêt rose. Une forêt de cerisiers en fleurs comme au printemps. Il se disait que demain, tout ce qui resterait de cet endroit, ce sera l'Astrhorloge qu'on voyait, là, surplombant les Chutes. Elle était dorée et contenait le temple des Chutes Nébuleuses dont seuls les dieux connaissent les secrets.

Comme prévu, il était impressionné de ce paradis terrestre et aquatique à la fois dont il faisait face. Il n'avait pas encore vu les créatures de ce paradis, mais il comptait bientôt les voir. Il voulait aller voir la flore qu'il ne connaissait pas encore. L'endroit est-il cependant peuplé? Si oui, est-il insolite? Tous ceux qui l'ont décrit, à savoir très peu, l'ont décrit comme un endroit magnifique...Pour l'instant, il est à la hauteur de ce que l'on lui a décrit.

Ian se décida à faire un pas, puis un autre. Il y était. Il se décidait enfin à avancer pour engager son voyage dans les Chutes Nébuleuses. Cependant, jamais il ne se remettrait de ce voyage...Il allait faire une découverte qui allait le boulverser.

Il s'enfonça dans la forêt, qui aussitôt dedans, commençait à s'assombrir. Puis les feuilles devenaient noires. Les fleurs aussi. Tout allait dans le ton noir et violet. Les chutes cachaient vraiment un danger derrière ces cascades infinies. Les arbres commencèrent à se resserrer pour ne pas laisser passer le jeune Dragovien. Visiblement, la nature du coin est hostile. Le jeune homme aux cheveux blancs ne se laissa pas faire. Il projeta une boule de Feu sur les arbres qui furent aussitot consumés. Il se décida donc à passer après avoir écrit quelque chose sur un calepin, surement des notes d'exploration. Comment laisser un endroit pareil sans noter ce que l'on y voit?

Ainsi, il arriva après avoir passé cette forêt à un canyon. Il le passa sans vraiment de difficultés grâce à Nelus, son loup, assez agile et sachant bien bondir. Il se trouva maintenant devant l'Astrhorloge.


- Enfin...

Hésitant, il fit finalement un pas, et entra dedans. On aurait dit un véritable mécanisme géant. Il y eut un long couloir noir avec un tapis rouge. On put voir sur le côté des pistons, des rouages...Tout ce qui s'apparentait à une pendule. Ian avança. La salle dans laquelle il se trouvait maintenant était stupéfiante. C'était une grande salle blanche, avec un sol en marbre. Le reste ressemblait à un voile bleu violacé très clair qui s'était placé sur le ciel. On voyait malgré tout les constellations. Au centre de la salle, il y avait des mécanisme et des rouages. Le plus épatant était ce qu'il y avait entre les deux rouages principaux. Un énorme sablier faisant 10 fois la taille de Ian, devant lui. Il s'approcha du sablier et essaya de le toucher. Un champ de force l'en empêcha. Mais pourquoi ça? L'astrhorloge était étrange. Percer ses secrets seraient décidemment trop dur pour un petit dragovien comme lui. Il était muet, épaté. Cet endroit était vraiment à la limite du réel...Cependant, sa découverte allait bientôt arriver. Celle qui va le boulverser. Un troisième Dragovien...
Revenir en haut Aller en bas
Dante de Mallet
Le Héros aux milles lames
Le Héros aux milles lames
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 28/02/2010
Humeur : Joviale

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Dim 11 Juil - 21:04

Paveral - Zone A , Appartements du Sérénissime

La nuit s'était à présent installée , un vent léger venait se loger dans ma chambre . Ces petits courants d'air qui soulevaient mes draps à chaque brises finirent par lentement m'extirper de ma profonde torpeur . Mon sommeil , fait à base de guerres , de miracles mais aussi de trahisons , n'était plus aussi efficace qu'il pu l'être dans le passé . J'avais tout les membres engourdis et un mal de tête qui m'obligea a porter ma main à mon crâne . Doucement , je commençais à me lever de mon lit pour avancer jusqu'au balcon , histoire de fermer la baie vitrée . Mais lorsque je fut arrivé au bord de la fenêtre , je remarquais quelque chose d'étrange dans le ciel ! Alors je me mis à avancer sur le balcon , et doucement je lisais le passé , le présent mais aussi l'avenir dans les étoiles . Les constellations ne tarissaient pas ce soir là ! Mais quelles étaient donc cette nouvelle étoile qui apparaissait non loin de celle représentant mon destin ? Un astre similaire au mien et qui se positionnait dans l'hémisphère du Sud-Est ... le Nebel ? Mon étoile se dirigeait aussi vers cette partie du ciel , mon destin me demandait de m'y rendre ...

Océan du Sud-Est , Zone du Nebel


Cela faisais bientôt deux journée entière que nous avions pris la mer . Grâce à ma forme de dragon , j'ai pu m'approcher au maximum de la base templière la plus proche du Nebel . Je ne devais pas utiliser ma forme de Dragovien si je voulais trouver cet homme qui m'intéressait . Il devait forcément prendre la mer ! Je réfléchissais en étudiant les cartes des mers mais aussi du ciel , attendant dans ma vaste cabine que le capitaine vienne me dire que la nuit est tombée . Soudain , alors que ma méditation atteignait son paroxysme , je ressentis une présence affolée par la peur , elle fonçait vers ma porte avant de littéralement la défoncer , s'écrasant par terre comme une mouche . Sans broncher , je me levais et m'approchais du jeune marin à terre , l'épaule complétement déboitée et l'abdomen couvert de plaie . Je l'appuyais sur moi avant de le poser contre le mur et de panser ses blessures , mais il arréta mon bras et me regarda les larmes aux yeux :

C'est ... C'est trop d'honneur pour moi ... un filet de sang se mit à couler de sa bouche , ne vous occupez pas de moi , Seigneur ...

Ne parlez que si vous estimez que c'est important et que ça pourrait changer quelque chose à ce que je suis en train de faire .

Je disais ça en souriant , après tout sa vie valait autant que la mienne , il n'y avait aucune raison pour que je ne m'occupes pas de lui ! Mais il ne retira pas la pression qu'il exerçait sur mon bras et il bougea fébrilement ses lèvres pour me dire :


Seigneur Dante ... nous sommes ... nous sommes attaqués .

Mon expression changea subitement , arborant un visage neutre et un regard songeur . Je retirais lentement son bras pour finir de panser ses blessures et stopper l'hémorragie puis je le bénis dans une prière rituel avant d'enfiler mon long manteau blanc et de me diriger sur le pont .
Je montais l'escalier , les bruits de planches qui se brisaient , les cris frénétiques des marins ainsi que les blessures de celui qui gisait dans ma chambre n'indiquait qu'une chose : nous étions victimes de l'attaque d'un monstre ...

Je sorti serein de l'escalier , tout autour de moi volait en éclat , des hommes tournoyaient dans le ciel et l'odeur acre de la poudre vint ce mélanger à celle du sang . Des hommes m'aperçurent et se mirent à hurler de joie , je m'empressais alors de demander à tout le monde de monter sur le pont supérieur afin d'être protéger pendant que je m'occuperais du problème . Ils s'exécutèrent en courant vers le gouvernail où ce vieux fou de Price maniait la barre aussi bien que je maniais l'épée ! La brume m'empêchait de repérer le monstre ou même de l'identifier ... un léviathan ? Ou bien une raie géante ? Les monstres marin étaient légion dans ces étendues marines . C'est alors que je fermais les yeux et commençais à réciter des psaumes avec calme , pourtant ma voix résonnait dans tout l'océan ...

Dieux qui ont préservés la paix en Noerphilie , qui apportent justice et injustice , offrent la liberté ou instaurent des tabous . Permettez nous de voir dans la pénombre , éclairez nous de vos lanternes mystiques : LUX


Mon cors se mit à engloutir les ténèbres dans un torrent phénoménal d'ombres avant que je n'ouvres les yeux , libérant ainsi toute la lumière contenu dans mon corps ! C'est alors que les environs se décrient , laissant mes marins qui écarquillaient les yeux , admirer les eaux tumultueuses mais aussi le monstre qui les attaquait : j'avais en face de moi , un Kraken gigantesque .


En voyant la bête , mes marins ne dirent rien mais je sentais en eux la peur , sauf en un seul homme qui se mit a rire de toutes ses forces et me donnait le sourire , heureusement que j'étais de dos ! Price , ce vieux loup des mers pas très correct ce mit à hurler :

Après des années à naviguer pour toi , mon p'tit Dante , tu m'offres enfin un cadeau d'adieu digne de moi ! Bons dieux , j'ai devant moi , messieurs dames ... ses yeux en pleuraient de joie , sa voix était hésitante et je ne sais pas si c'est la pluie qui créait ces gouttes sur son visage , mais il se reprit en criant , LE KRAKEN !

Comme pour faire écho à son nom , la bête poussa un hurlement qui fit vibrer les mers avant de se déchainer et de tenter de briser le pont ! Faisant appel a toute ma force physique et m'appuyant sur la puissance de la lumière , j'arrêtais d'une main le dangereux membre qui s'abaissa avec violence ! Les énormes yeux globuleux du monstre marin me dévisageaient et j'aimais pas du tout ça . Doucement , j'enfonçais mes doigts dans la vile peau du Kraken qui se mit à gémir de douleur et puis soudain des ailes se mire à pousser dans mon dos : des ailes d'anges qui rappelaient celles de ma forme naturelle . Je pliais mes genoux avant de bondir et de prendre mon envol , soulevant par la même occasion le monstre ce qui eu pour effet de faire tanguer le bateau et d'attirer les regards de tout les marins sur nous . D'un mouvement ample du bras et une fois que la bête fut hors de l'eau , je la balançais en l'air avec une violence inouïe puis je restais là , en l'air en récitant des incantations ...

J'en invoque à ton nom lui même , Ahien , dieu de la haine et de la guerre ! Toi qui a provoqué des carnages et des querelles entre dieux eux-même , je te demande le pouvoir de l'affrontement , celui qui fait bouillir tes ennemis au fond des enfers : Flammes de la Géhenne , irradiez de votre lumière mes opposants , LUX

Le monstre disparut dans les nuages avant de se mettre à briller de tout son être , son cri était si puissant qu'il avait réussi à me repousser légèrement vers le pont ! Mais cela n'aura servi à rien car la lumière provoqué par les flammes du mal qui sommeillent en lui vont le faire imploser comme un astre avant que de son corps ne se dégage une lumière plus pure que les autres ...

Tout les marins regardaient mon art avec des yeux ébahis et la bouche béante . Seul Price m'observait en frottant son nez et affichant un grand sourire qui montrait ses dents de carnassier , je ne pouvais m'empêcher de lui sourire à mon tour . Puis un grand "aaaah" général fit son apparition , le monstre avait littéralement exploser de l'intérieur , libérant un faisceau lumineux qui dissipa la brume devant nous pour que bientôt , seul moi et Price puissions nous exclamer !

C'est ... ce sont ! ...Price n'arrivait pas à terminer sa phrase , alors , en regardant vers l'avant d'un oeil déterminé je la finis à sa place

Oui Price , en face de nous se dressent les Chutes Nébuleuses .


Mon dieu ...cette fois , aucuns doutes : ce sont bien des larmes qui coulent sur son visage ridé , Soyez fier de vous , marins : Nous avons atteins le rêve de toute une vie ! Nous avons atteins ... le bout du monde !!

Tout le monde était heureux dans le bateau , peu de marins avaient été blessés ou mort . J'étais intervenu à temps . Alors que la cohue générale s'étendait partout , elle fut vite interrompue par la venue du cheval mythique du chef des templiers : Nyx , la bête ailée s'approchait de moi , son maitre depuis cette terrible nuit . Les marins avaient les yeux rivés sur moi , certains pleuraient , d'autre souriaient mais à l'appel du capitaine Price , tous me saluèrent avant que je prennes mon envol vers mon destin , au bout du monde ...

Les Chutes Nébuleuses

A présent sur ma monture , je volais au dessus de cette frontière impénétrable qui séparait le domaine humain du domaine des dieux . Nous volions aux dessus des nuages jusqu'à ce que mon destrier se mit à plonger vers les chutes , je reconnus là la caverne devant laquelle je fis recueillis . Alors en caressant doucement la crinière de Nyx , je lui fit comprendre que nous devions nous poser à cet endroit là ! Ses ailes battaient de moins en moins fort à mesure que nous nous rapprochions du sol . Il se posa à terre puis je mis ensuite un pied sur le sol , soudain ma je fus pris d'une terrible migraine , m'obligeant à saisir mon crane , a hurler de douleur et à poser mon genoux à terre ! Je revoyais devant moi cette terrible scène ...

Tout était identique , le ciel étoilé , l'odeur du sang et la fumée qui pénétrait par tous les pores de ma peau ! Pourtant ce n'était pas le bon lieu ! Ca c'était passé dans mon village natal , pas dans la caverne où les templiers m'ont trouvé ! Devant moi se tenait ce pourri d'assassin mais aussi mon père qui m'avait sauvé . Lorsqu'il s'approcha de moi , sa voix , son odeur et même ses yeux : je voyais l'ancien Sérénissime en lui ! Les chutes me jouaient-elles un tour ?! Dans un cri de désespoir emplie de rage , je fis exploser tout la lumière contenue en moi pour effacer cette illusion . Tout autour de moi était devenu d'un blanc d'ivoire à rendre le plus saint d'esprit des hommes complétement fou ! Dante reconnaissait cet endroit , il n'y était jamais allé mais il avait lu un livre qui en parlait en détail ! Cette pièce , c'était l'Astrohorloge !
L'astrohorloge

Incroyable , et le mot est faible ! Comment j'ai réussis à me retrouver dans cette pièce mythique ? Mon sang divin y serait pour quelque chose ? Que me cachent ces chutes mais encore , que veulent-elles me faire découvrir ?! Même pour moi , la question était lourde de mystères ! Je regardais en détail cette salle parcouru d'un voile bleuté , de murs blancs et aux dalles de marbres . Le plafond était des plus intéressant : tout le ciel y était compacté ! Je pouvais alors aisément lire l'avenir et le destin de tout un chacun ... c'était merveilleux ! Combien de mois avais-je passé dans un état las sans connaitre cette douce sensation qui prenait possession de mon corps ? Cette étreinte qui me serrait contre sa poitrine était plus jouissive que toutes les drogues que l'homme avait pu découvrir . Cette ivresse de tout avoir à porté de main n'avait rien d'humain : on atteignait le rayon du divin ! Mon regard se porta lentement à un sablier géant , il devait avoir une signification spéciale alors je m'approchais lentement de lui jusqu'au moment où je fus happé par son énergie ! Me voila à présent bloqué dans l'espace temps de cet étrange artefact ...

J'avais beau être dans un autre univers d'où je ne pourrais probablement plus sortir mais cette sensation ne me quittait plus ! Elle endormait petit à petit toutes mes facultés à être objectif , je ne désirais plus qu'une chose : en avoir plus ! Soudain , une image apparu en face de moi : Des cheveux blancs ? Un dragon noir à l'âme pure mais souillé ? Que faisait-il ici ? Son aura , je la sentais à travers les parois de cet espace discontinu dans le continuum espace-temps . Il s'approchait du sablier et instantanément , son esprit appela le mien et je me retrouvais projeter dans différentes époques , je visitais alors les 9 enfers et d'autres mondes alors inconnu .

Il semblerait que dans la réalité du monde de Noerphilie , quelques minutes se soient écoulés mais je venais de vivre des millénaires ! Les images , les voix , tout était flou mais résonnait dans mon crâne ! Mon corps et mon esprit apparurent alors devant le jeune homme , mon corps dégageait une lumière divine qui irradiait tout autour de moi puis après quelques secondes d'adaptation , mon corps arrêta ce faisceau lumineux , signe que mon esprit avait totalement réintégré ce monde .

Devant moi se dressait un des derniers rescapés de notre race , cela ne faisait aucun doute . Je le regardais avec un visage dénué d'expression , comment allait-il réagir face à moi ? Savait-il qui j'étais ? Du moins , ma race était affiché sur mon front mais aussi sur la terrible aura lumineuse qui se dégageait à présent de mon corps . Cette homme était sans doute mon alter égo , âme sombre et pouvoir tout aussi démoniaque ... Avec calme je lui dis simplement :

Qui es-tu ?


J'attendais une biographie complète comme un simple déchainement d'arme . Après tout , toute la vie d'un guerrier est compilée dans son sabre , Non ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ian Borders
Le Dragon Noir
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 02/06/2010
Humeur : Neutre

Feuille de personnage
Niveau:
14/50  (14/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Mar 13 Juil - 20:11

Il fallait y être pour y croire. Dès que Ian eut touché le sablier, une personne de rang...On dirait divin vient de se matérialiser devant lui dans une lumière inouie. Qu'est-ce qu'il s'était passé? Même Ian était etonné de ce qu'il s'était produit. Il eut ensuite compris quand tout s'est arrêté. Cet homme est arrivé à l'Astrhorloge avant lui et eut finalement touché le sablier. Il s'était fait happer par le pouvoir grisant du temps. Pour lui, cet homme était donc faible de ne pas avoir résisté au temps. Mais cela expliquait pourquoi il n'a pas pu toucher le sablier qui était protégé. Cet homme était dedans, happé par le pouvoir de l'Astrhorloge! Mais l'homme "Divin" se mit à parler.

- Qui es-tu?

Ian avait un sang-froid incomparable, devant les inconnus également. Il lui répondit avec un calme froid :

- Ian Borders. Dragovien.

Le Dragovien dévisagea l'homme des pieds à la tête. Tenue sainte, armes, et...Cheveux blancs? Comment cela pourrait...Impossible. Les dragoviens auraient du être éteints depuis des siècles ! Il n'était pas un Dragovien. Ca se trouve, ce n'était qu'une teinture. Ian mit la main sur la garde de son épée et demanda :

- ...Tu es visiblement un templier avec ta tenue. Mais tes cheveux blancs...Es-tu un...Es-tu comme moi?

Même si la réponse était positive, il ne le croirait pas. Pour lui, les Dragoviens sont bel et bien éteints depuis des lurstres, même son mentor l'eut confirmé. Il ne reste que deux Dragoviens. Lui et Lénia, sa mère...Cet homme n'aurait pu être qu'un imposteur, et Ian ferait tout pour démasquer cet individu. Ian reprit mot pour mot ce que Sunai lui dit lors de leur rencontre :

- Les Dragoviens sont censé être éteints depuis des siècles. Qui es-tu réellement?

Ian était de plus en plus sur ses gardes. Il attendait la réponse avec impatience et commencait à perdre son sang-froid habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Dante de Mallet
Le Héros aux milles lames
Le Héros aux milles lames
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 28/02/2010
Humeur : Joviale

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Mar 13 Juil - 23:39

Ian Borders hein ... Dragovien de surcroit . Ce type faisait pas dans le détail , il faut bien l'admettre . Je me demandais réellement quel genre d'homme pouvait bien se rendre dans des contrées aussi perdues et bien je l'avais en face de moi . C'est fou comment on pouvait se ressembler . Je ne parlais pas des cheveux mais bien de cette lueur commune dans nos aura , cette façon de dégager notre présence et notre race commune . Je plongeais dans ses prunelles qui me renvoyaient aux miennes et ainsi de suite , la voila devant moi , cette étoile si étrange qui reflète la mienne .

Le jeune homme n'avait pas semblé effrayé lorsque j'apparus devant lui , néanmoins on sentait dans son aura un petit tic nerveux , surement ma présence ici devait l'intriguer . Mais je remarquais à son attitude et à ses questions que ce qui l'intriguait vraiment , c'était ma nature . Amusé par sa détermination à se convaincre que je ne pouvais être de la même race que lui , je jouais avec mes longs cheveux resplendissant qui volaient en l'air , au gré de l'agréable brise qui soufflait dans l'Astrhorloge . D'un ton joueur et serein , je lui répondis :

Hum ... qui je suis ? je remarquais qu'il venait de prendre le manche de son arme , Et bien si tu veux que je te le dises ...

Je me mis instantanément en position de mudrâ de Vairocana , la divine lumière dans une culture perdue . Tout d'abords , je joignis mes mains avec l'index et le majeur relevés puis subitement , après avoir chuchoter un léger "lux" je fermais mes mains pour les superposer . Dans un éclair foudroyant , ma lumière divine de templier s'abattit sur mon corps avant d'illuminer entièrement la salle ! Aucunes créatures ne pouvait voir pendant aux moins 3 secondes , largement suffisant pour que le guerrier que je suis puisse se faufiler derrière le dragon d'ébène avec une vélocité digne du plus féroce des animaux .

Je n'avais eu aucun mal a atteindre son dos sans qu'il ne puisse me repérer , alors d'un mouvement léger et simple du bras , je retirais son arme avec le dos de ma main . L'arme dans son fourreau roula sur le sol avant de s'arrêter contre un mur . Je passais devant le jeune homme figé , le perçant du regard avec mes yeux gris-cendrés avant d'ajouter


Commences par me respecter en ne sortant pas les griffes , petit Dragon .


Certes , je disais cela mais je venais moi aussi d'exécuter une "offensive" , de toutes façon il n'était peut-être pas le bon moment pour lui expliquer clairement qui j'étais . Mais je voulais faire ce pari , dans ces yeux brillaient une lueur d'ivoire dans un monde baigné par les ténèbres et la solitude . Ce gosse ... Je voulais voir jusqu'au il irait , jusqu'où la flamme de sa vie continueras de bruler . Alors avec le plus grand sérieux qui m'emplis toujours , je lui dis :

Dans des légendes perdues , on raconte l'histoire de Vairocana . Son nom représente , la lumière , celle qui gouverne les hommes et les dieux . On y fait aussi référence à un roi , le roi des singes plus explicitement . On raconte que bien que le roi soit très puissant , jamais il n'a pu se défaire de l'emprise de la lumière ...


Je racontais cela avec tant de mélancolie dans ma voix ! Mais cela me rappeler tellement la nature de ceux d'ici bas , faible et sans résolution . Je le sentais à son âme , il était perdu et son but . Il était encore trop faible pour pouvoir lutter mais justement avec la croyance et plus de pouvoir ... oui il serait parfait ... mon alter-ego ... Je le regardais avec méprise , avec un regard hautain et un oeil mauvais et avec une voix caverneuse qui fit trembler la salle , j'utilisais ma voix de Dragovien , je lui dis :

Je suis Vairocana , et toi , roi des singes , tu va danser dans la paume de ma main jusqu'à la fin des temps !



Je faisais bruler la magie en moi , tout autour de moi commençait à libérer de la lumière que j'absorbais petit à petit . Au bout d'un certain temps , la piéce aurait du être plongée dans le noir mais moi je restais là , au milieux , devenant le seul astre qui permettait à ce ciel étoilé de briller . Je regardais le dragon et je lui dis :

Mais si tu réussis à écorcher ma main , peut-être que je t'en dirais plus ...

Je réfléchissais , devais-je montrer l'étendu de mon pouvoir ou étais-ce trop tot ? Je pense que je devrais peut-être utiliser mon arme ... mais s'il n'en valait pas la peine et qu'il mourrait trop vite ? J'aurais gaché une magnifique opportunité ! Non pour le moment je devais me contenter de basse incantations . Je me remettais en position de mudra de Vairocana puis je récitais mon psaume :

Ô folie divine , toi qui crée la lumière en tout lieux et sous toute forme , des boules lumineuses se mirent à entourer Ian , sans pour autant se déplacer . Permet moi , moi qui ne suis que ton humble serviteur , de me servir de ton pouvoir , les sphères lumineuses se transformèrent progressivement en javelot à la pointe très aiguisé . Afin d'abattre mes ennemis , quel qu'ils soient ! LUX !

Il suffit de cette dernière parole pour que mes javelots de lumière foncent à cette vitesses là vers le corps de Ian , pour l'embrocher . Une fois qu'ils rentrèrent tous en collision , ils explosèrent . Si le dragovien avait trop tardé dans sa position , il ne devait plus être que de la chair de dragon fumée .


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ian Borders
Le Dragon Noir
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 02/06/2010
Humeur : Neutre

Feuille de personnage
Niveau:
14/50  (14/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Mer 14 Juil - 15:58

Dante se mit à agresser Ian qui ne comprenait pas pourquoi. Il n'avait rien fait de mal...Cependant, son offensive n'eut pas de véritable effet sur Ian qui s'en sortait très bien même sous un état de cécité. Il était simplement surpris de cette attaque. Il sentit son arme se détacher de lui et l'entendit sur le sol. Mais cela ne nuisait pas au sang-froid de Ian. D'après ce qu'il disait, il devait lui écorcher la main pour qu'il en sache davantage? Rien de difficile pour lui. Cet homme pouvait être n'importe qui, même le Chef des Rebelles, il s'en fichait. Il pourrait surement s'en défaire. Soudain, la lumière aveuglante s'arrête, et la salle s'assombrit. On ne put maintenant que voir le ciel étoilé, et le sablier géant briller d'une lueur grise bleutée, une lueur de temps.
Ian eut vite compris les intentions de Dante quand il remarqua les javelots de lumière briller autour de lui. Quand les javelots explosèrent, Ian semblait avoir gardé sa position, mais il en était tout autre. Il eut utilisé la vélocité nocture et était en vérité déjà devant Dante, à lui tenir tête. Il avait également récupéré son épée dans la course. Il tenta donc de lacérer la main de Dante avec avant de prononcer ces mots :


- Ne me sous-estime pas...Je tire profit de la nuit.

Après avoir voulu lacérer la main de Dante, Ian se retira et cracha un bouquet de flammes noires sur Dante. Si il était resté là, il ne serait surement resté de lui qu'un tas de cendres.

- Le "roi des singes" s'est déjà défait de la lumière de Vairocana, et tu t'en sera déjà rendu compte bien tôt. Lâche tes psaumes et tes croyances, il ne te serviront à rien.

Ian se mit en position de combat, et réitéra cette question :

- Qui es-tu...?

De là, il se mit à lacher une aura d'ombre autour de lui, qui donna une impression de froid et d'anxiété dans toute la salle. Le duel était lancé.

[HRP : Désolé du petit RP^^']
Revenir en haut Aller en bas
Dante de Mallet
Le Héros aux milles lames
Le Héros aux milles lames
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 28/02/2010
Humeur : Joviale

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Mer 14 Juil - 19:48

Ainsi donc il n'avait pas compris la métaphore et cherchais vraiment à me toucher la main du bout de sa lame . Cet homme méritais vraiment son appellation de roi des Singes mais , s'il jouissait du même tempérament que ce dernier , peut-être pouvait-il produire la même puissance de son corps . Il fallait que je vois ça avec mes yeux . Le premier coup de sabre ne fut pas trop dur à éviter , une petite rotation vers la droite et le tour était joué .

Ce garçon était impressionnant ,il venait de faire preuve d'une vitesse dont je le ne soupçonnait pas capable . Ce mouvement devait être produit grâce à son pouvoir des ténèbres . Cela semblait assez proche de mon déplacement , bien que le mien soit un peu plus inné . En tout cas le petit dragon ne mâchais pas ses mots et il semblerait qu'il en faisait de même pour ces flammes . Tiens donc , elles étaient noires , surement grâce à sa magie mais même comme cela elle ne feront pas encore le poids . Sans crier gare , j'ouvris la bouche et sans un bruit , la même teneur de flammes rougeoyantes sortie instantanément de ma gorge avant de contrer celles de Ian .

J'avais parfaitement paré ses attaques , pour l'instant il ne comblait pas entièrement mes espérances , trop peu de convictions dans ses attaques mais il faut admettre que moi aussi je le ménageais beaucoup trop . Alors cette fois je ne devais pas y aller avec le dos de la cuillère , tout en restant dans la mesure bien sûr . Ce garçon était assez borné , il voulait absolument savoir qui j'étais , alors avec un ton calme et serein qui m'est propre je lui répondis :

Moi ? Je suis la lumière qui guide les croyants . Je suis le Sérénissime , Dante de Mallet . Je suis assez déçu , ma longue chevelure blanche et mes yeux gris cendrés sont portant contés parmi les histoires fantastiques au près des paladins et bien sur ...

Je n'avais pas finis ma phrase que lentement , sortit une aile blanche similaire à celle d'un ange pas sa couleur et son plumage mais relativement proche de celle d'un dragovien de par sa forme . Mes yeux perçant se plongeaient dans le désarroi de Ian qui se tenait en face de moi , et avec une certaine subtilité dans la voix , j'ajoutais la fin de ma phrase :

... des dragoviens .

Après avoir dit cela , je commençais a tourner en rond autour de mon ennemi , on ne se quittait plus des yeux . La salle obscur s'illuminait de mon passage , n'ayant pour seul source de lumière le sablier , les étoiles et moi . Quelques secondes s'écoulèrent , j'admirais les étoiles inlassablement puis j'ajoutais , semant le doute dans son esprit :

Et toi , sais-tu qui tu es réellement ?

Peut-être n'avait-il pas compris là où je venais en venir , alors je regardais le ciel , et sous l'impulsion de mon pouvoir , les cieux étoilés prirent l'aspect de tableaux , représentant des templiers abattant froidement des rebelles ou bien même parfois l'inverse avec en tête , des hommes et des femmes aux corps magnifiques mais sans têtes . J'ajoutais à cela :

Sais-tu en quoi croire ? Pour quoi te battre exclusivement ? Quels sont tes principes , à quoi sert l'existence que tu mènes ?

Puis je fermais les yeux , et le ciel repris sa forme initial , avec ses constellations à leurs places . L'air était doux et pourtant il ne semblait pas calmer l'hostilité qu'il éprouvait pour moi . Ses penchants naturels pour le mal poussaient-ils cette aversion pour la lumière si fortement qu'il en fut totalement imprégner ? Sans même prendre en compte mes propos ? Je me devais d'expliquer à ce jeune homme le monde dans lequel il allait rentrer car il était clair que Rebelle ou Neutre , il n'allait pas pouvoir vivre d'amour et d'eau fraiche tant qu'il sera comme moi ... dans qu'il sera mon opposé ...

Tu es comme moi petit , tu es moi . Nous sommes tout les deux de la même race , tu m'entends ? Je ne parles pas que des origines , ton destin est aussi funeste que le mien est faste , la lueur de mon astre divin éclaire les cieux tandis que le tiens les plonge dans la pénombre . Oui car cette étoile , je pointais du doigt l'astre qui montrait la vie de Ian , est lié a celle juste à coté , la mienne . Et cette étoile , c'est TON destin ...

Je méditais de plus en plus , fermant même les yeux pour atteindre l'apogée du calme et du vide dans mon esprit .
Progressivement je m'approchais du Nirvana , mais je n'aurais pas besoin de telle énergie pour le blesser au prochain coup . Je devais à présent en découdre , position de mudrâ de Vairocana , récitation du psaume :

Ô folie divine , toi qui crée la lumière en tout lieux et sous toute forme plusieurs boules de lumière apparurent à coté de moi . Permet moi , moi qui ne suis que ton humble serviteur , de me servir de ton pouvoir , les boules se rapprochèrent pour bientôt former un javelot de près d'1m50 .Afin d'abattre mes ennemis , quel qu'ils soient ! LUX !

Je me saisis de l'arme , et alors que la force avec laquelle je l'avais pris m'avait solidement enfoncé dans le marbre au point de briser les dalles sous mes pieds , je pris un certains recul avant de lancer le javelot avec une force et une précision exemplaire , droit vers le centre du torse de Ian , entre ses deux poumons .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ian Borders
Le Dragon Noir
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 02/06/2010
Humeur : Neutre

Feuille de personnage
Niveau:
14/50  (14/50)
Généralités:

MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   Ven 16 Juil - 16:28

Dante fit tout un discours sur les Dieux et les astres. Il pointa une étoile de ce qu’il y avait comme ciel, à l’Astrhorloge. Cette étoile était violacée, sombre, mais brillait d’un bel éclat, quelque peut inquiétant. Juste à côté, celle de Dante, selon les dires de ce dernier. Une grosse étoile qui brillait très fort d’un éclat radieux.

- Et toi ? Sais-tu qui tu es réellement ? Sais-tu en quoi croire ? Pourquoi te battre exclusivement ? Quels sont tes principes ? A quoi sert l’existence que tu mènes ?

Pour tout dire, Ian ne conaissait aucune des réponses à ces questions. Il ne savait pas vraiment qui il était à part un Dragovien que l’on avait pris pour un esclave. Un fils illégitime, un batard. Voilà ce qu’il était. Mais il était décidé à se battre, pour son mentor. Pour réaliser son rêve de devenir un grand explorateur. Il avait atteint les Chutes Nébuleuses. Mieux encore, il avait atteint…L’astrhorloge.Il savait pour qui se battre : Sa vie, et son mentor, aussi. Il devait lui plaire, il voulait qu’elle soit fière de lui. Ian avait en lui toute sa fierté qui ressortait. Il ne se battait pas pour rien. Il ne devait pas mourir. L’exploration…Sunai…Sa mère…Ian n’était pas croyant, mais il avait autant de raisons de se battre que n’importe quel bon templier ! Et celui-là en face de lui ne méritait ni son grade de Sérenissime, ni sa race. Le dragovien noir avait sune flamme en lui qui se ravivait, une chaleur de l’ame qui renforcait sa détermination et le rendait plus fort. Il vit le javelot et Dante foncer vers lui a toute vitesse. Ian releva la tête et regarda Dante, avant de se volatiliser quand le Javelot a été lancé. Il était derrière Dante, et il enflammait son poing de flammes noires, qu’il tenta de lui infliger violemment dans le dos.

- Je ne sais pas qui je suis, mais je ne crois en rien. Je me bat pour des raisons nobles. Pour que mon mentor soit fier de moi. Pour que ma mère puisse vivre en paix, fière de son fils ! Pour que les gens comme toi ne pillent plus en prônant les dieux ! A nous deux, Dante ! On verra quelle philosophie est la meilleure !!!

Le regard de Ian était déterminé, provocateur et sombre. Son aura était déchainée. Il était bien décidé à se battre en ce lieu sacré. Que les Dieux existent ou pas, qu’en faire ? Ce qu’il cherchait à faire, c’était arrêter les desseins sales de Dante, et de lui montrer qu’être Sérenissime ne devrait pas être de père en fils, mais que le croyant le plus noble prenne la place du Sérenissime. Et il ne méritait pas ce titre, Ian en était certain. Il sortit son arc, et mit une flèche noire et très longue dans la ligne de mire de Dante, en espérant que cette flèche allait le percer. Alea Jacta Est, l’affrontement avait bel et bien été engagé.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choc Légendaire [Dante]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Choc Légendaire [Dante]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Chasseur MANURHIN (Collectif du Bataillon de Choc)
» Epreuve de Dante
» Duo de Choc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Noerphilie :: Hémisphère Sud-Est ~ :: Chutes Nébuleuses :: » L'Astrhorloge-
Sauter vers: